Pourquoi l’alimentation influence-t-elle la santé de notre peau ?


Nous savons que l’alcool, le tabac, le soleil et la pollution sont les ennemis d’une belle peau. Vieillissement cutané, cernes ou teint terne sans autant de conséquences sur notre peau, directement liées à l’exposition environnementale et à une mauvaise hygiène de vie.

De plus en plus de médecins démontrent que l’alimentation joue aussi un rôle clef dans l’entretien d’une peau belle et saine.

En effet, pour lutter contre un problème dermatologique tel que l’acné ou le teint terne, « mieux vaut modifier son alimentation avant d'opter pour un traitement lourd à base d'antibiotiques ou un peeling intense », conseille la micro-nutritionniste Valérie Espinasse*.

L’alimentation est responsable essentiellement d’inflammations (rougeurs diffuses qui résultent d'une dilatation passagère des vaisseaux sanguins). Ainsi, une mauvaise alimentation peut-être à l’origine de rougeurs, de boutons, de démangeaisons, de sécheresse, parfois même de dartre.

Il faut comprendre que la peau est directement liée au foie, comme un « organe bis », donc lorsque ce dernier est surchargé en toxines, c’est la peau qui prendra le relais et qui éliminera les toxines accumulées.

Que l’on veuille réduire les imperfections, combattre l’acné ou retarder le vieillissement cutané, l’ordonnance est similaire : penser avant tout à rééquilibrer son alimentation.


Trois aliments nuisibles à notre peau


Dans notre alimentation, les principaux responsables d’une peau en mauvaise santé sont le gras, le sucre et le lait.

La nourriture riche en graisse nécessite un travail intestinal important. L’intestin va filtrer les toxines et les déchets. L’excès de graisse entraine une accumulation de ces déchets et toxines. L’intestin se voit alors débordé et donne le relais à la peau. Le teint gris, terne ou jaune indique un excès de graisse subi par l’intestin.

Les sucres industriels augmentent le niveau de sucre dans le sang ce qui engendrera la fabrication d’insuline par le pancréas. Une fois les protéines des cellules atteintes par le sucre, le phénomène de la glycation se produit ce qui a pour effet de rigidifier l’intérieur des cellules, en particulier le derme. Ainsi, elles diminuent le collagène et l’élastine en empoisonnant le derme de particules qu’il ne peut pas éliminer qui stimulera les glandes sébacées et fabriquera du sébum et donc des boutons.

Le lait écrémé lui, contient une protéine qui lui est spécifique, le lactosérum, absente dans le lait entier. Cette protéine augmente le taux d’insuline et, par conséquent, augmente la sécrétion par les glandes sébacées de sébum.


Quelques produits à privilégier afin d’avoir une plus jolie peau


Pour avoir une peau nette, il faut manger des produits riches en vitamines. Les vitamines E (avocat, fruits secs …), A (fruits et légumes, œufs, beurre…), C (agrumes), et des aliments riches en Oméga 3 (poissons gras, huiles végétales…) et Oméga 6 (graisses de viande sans excès).

Bien entendu, cela sera d’autant plus efficace si ces aliments sont associés à un mode de vie sain. L’alimentation aura ensuite des effets beaucoup plus concluants si l’on se prive d’aliments industriels et que l’on consomme de bons aliments en bonne proportion.

Toutefois, attention à ne pas tomber dans l’excès du « clean eating », soit la mode du « manger sain » en ôtant une longue liste de soi-disant « mauvais » aliments de son assiette. Cette obsession peut vite tourner à l'orthorexie, voire déclencher des pathologies nutritionnelles graves.

Manger mieux tout en ayant un mode de vie sain vous permettra d’avoir une jolie peau.
De bonnes résolutions à mettre en place dès aujourd’hui !
Qu’en pensez-vous ?


*Extrait de l’ouvrage « Les secrets de l’équilibre féminin » Leduc.s Éditions 2020. Valérie Espinasse

Dépil Tech fête ses 10 ans ! Merci à nos 209 395 clients pour leur confiance ! Top 3 des zones épilées en 10 ans chez la femme : les aisselles, le maillot et les demi-jambes. Top 3 des zones épilées en 10 ans chez l'homme : les épaules, le dos et les aisselles.